);

Actualités

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Et si c’était le moment de faire le point ?

Bref, vous avez envie de changements mais vous ne savez ni quoi ni comment. Et si vous faisiez un bilan de compétences ?

Grâce à cette démarche, vous prenez du recul, adoptez un autre angle de vue et faites le point sur votre parcours professionnel.

Nous déterminons ensemble à partir de vos aspirations, de vos valeurs et de vos compétences le projet qui vous correspond vraiment. Nous testons sa faisabilité notamment en regardant quelles sont les compétences transférables et celles à acquérir.

Nous identifions les étapes de la mise œuvre de votre projet en l’ancrant dans le réel.

Le praticien, coach certifié

Accompagné par une praticienne en bilan de compétences et coach professionnelle certifiée, il permet de s’interroger en profondeur sur ses valeurs, ses aspirations, ses critères, de révéler ses potentiels, de découvrir sa vocation.

Dans une atmosphère paisible, bienveillante et déterminée, je vous accompagne pour que vous trouviez les ressources et l’énergie pour révéler vos potentiels et/ou trouver votre vocation.  Je suis intimement convaincue que :

  • Il n’y a rien de mieux, de plus important et de plus efficace qu’ Être bien avec qui on est, où on est, avec notre environnement, dans/avec ce que l’on fait et pourquoi on le fait, …
  • Chacun a en lui les ressources nécessaires pour mener à bien ses projets.

En pratique

Réalisé pendant ou en dehors du temps de travail, le bilan de compétences se déroule dans un organisme agréé de votre choix, qui garantit la totale confidentialité de la démarche.

Le salarié prend en général l’initiative de faire un bilan de compétences. S’il choisit de le faire en dehors du temps de travail, il n’est pas tenu d’informer son employeur de la démarche. Dans le cas contraire, le salarié devra faire une demande de congé de bilan de compétences.

La durée d’un bilan de compétences est de 24 heures maximum et se déroule en 3 étapes. Le temps consacré à chaque phase est variable selon vos besoins. D’abord un entretien individuel pour définir vos besoins et vous présenter les conditions de déroulement. Puis une phase d’investigation qui permet d’analyser vos aptitudes et vos centres d’intérêts. Je vous propose au cours de cette étape des tests de personnalité, d’orientation professionnelle… Enfin une conclusion avec remise d’un document de synthèse, qui reprend votre projet et définit les étapes envisagées de sa mise en œuvre. Les actions sont conduites de manière individuelle et vous êtes seul destinataire des conclusions du bilan.

Les financements

Il existe différents moyens de financement du bilan de compétences par :

  • Le Compte personnel de formation (CPF). Pour monter un dossier de formation vous devez vous connecter à votre compte sur le site moncompteformation.gouv.fr. Le code CPF Bilan de compétences est le 202 et il vous suffit de chercher Valentine FAURE.
  • Pôle emploi si vous êtes demandeur d’emploi, sur devis.
  • L’OPCO de votre entreprise, sur devis.
  • Le plan de formation de votre entreprise.

 

N’attendez pas d’aller mal pour aller bien !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

« Apprendre à Apprendre » : Les canaux sensoriels

“Apprendre à Apprendre” c’est avant out apprendre à mieux se connaitre afin de gagner en efficacité, en efficience et en confiance !

 

Il s’agit de pendre le temps de remarquer ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien quand on apprend, c’est prendre le temps de s’observer,…  Pour cela, il faut prendre des temps de pause afin de se poser les « bonnes » questions. Les coachs appellent ça du « feed back ». Et ça tombe bien, en ce moment si particulier, du temps… on en a plein (ou presque).     😉

 

Avez-vous une mémoire visuelle ou auditive ? La question n’est pas si pertinente que ça malgré notre habitude de la poser.

Tout d’abord, la mémoire utilise l’ensemble de nos sens/nos canaux sensoriels. Nous avons donc tous, tous les types de mémoires (si je puis dire).

Ensuite, il y a principalement 3 types de mémoires utiles dans les apprentissages :

  • la mémoire visuelle
  • la mémoire auditive
  • la mémoire kinesthésique (mise en action)

Enfin, souvent nous privilégions à tort ou à raison dans nos stratégies d’apprentissage un type de mémoire plutôt qu’un autre.

 

Je vous propose un petit exercice que j’utilise beaucoup en coaching scolaire et en PNL :

« Fermez les yeux et remémorez-vous votre dernier déjeuner. Que se passe-t-il ? Qu’es ce qui vous vient à l’esprit ? Quelles images, sons, odeurs, émotions, ambiances, mouvements ? »

Possiblement un peu ou beaucoup de tout ça car la mémoire utilise l’ensemble de nos sens. Vous observez peut être beaucoup d’image et peu de son alors votre mémoire est possiblement principalement visuelle. L’inverse votre mémoire est possiblement plutôt auditive. Principalement des actions, votre mémoire est possiblement plutôt kinesthésique.

 

Vous allez me dire ok c’est bien mais qu’es ce que nous pouvons bien faire de ces informations !

Tout d’abord, vous avez appris à mieux vous connaître et c’est toujours ça de gagné. Ensuite, vous pouvez choisir d’utiliser ces nouvelles informations pour améliorer vos stratégies d’apprentissage.

Par exemple,

Si vous avez principalement une mémoire auditive, faire des fiches c’est très bien mais probablement pas suffisant. Il faudrait les lire à voix haute, les chanter, enregistrer le professeur ou le formateur,…

Si vous avez une mémoire principalement kinesthésique, il est essentiel de surligner efficacement (ça s’apprend), de bouger en apprenant, … Vous pouvez également utiliser les sketnotes.

Si vous avez principalement une mémoire visuelle, faire des fiches, les surligner, utiliser des formes et des couleurs sont essentiels. Il est souvent pertinent de faire des schémas et/ou des cartes mentales.

 

Observez-vous, interrogez-vous, essayer plusieurs techniques afin de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous…  N’hésitez pas à mixer les techniques, nous utilisons tous nos sens pour apprendre donc multiplier les stratégies.

Bien se connaître, bien connaître sa mémoire est précieux et gage de réussite quel que soit notre âge !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Petit guide de survie à la « continuité de l’apprentissage »

Tout d’abord, j’ai envie de vous dire « Keep coooooool ».

Tous nos enfants ont deux mois de vacances l’été et tous survivent à la rentrée du mois de septembre ! Oui, ils/nous oublions tous des « choses » pendant les « grandes vacances » mais rien de suffisamment important pour que ça remette en cause toute la scolarité. Donc, soufflons ! Et même s’il n’y avait aucune continuité et aucun travail scolaire (ce qui n’est pas le cas), nos enfants survivraient très bien.

Ensuite, je vous propose quelques pistes pour que tout se passe le mieux possible. Ne nous mentons pas, c’est déjà pas facile tous les jours de faire faire les devoirs le soir mais pendant 2 semaines (minimum) de confinement ça peut tendre les relations. Ça serait dommage car pas d’échappatoire en partant en travail !

A mon sens, il n’y a pas de recette « magique » qui fonctionne avec tous et tout le temps ; ceci dit, vous trouverez ci-après quelques pistes de réflexion :

 

1- Planifier avec lui par écrit.

Comme le lobe frontal (partie du cerveau) de nos enfants n’est pas « terminé » ils n’ont pas (pour la majorité d’entre eux) de capacité de projection. Il leur est donc impossible de faire seul cet emploi du temps. Afin de déterminer les plages horaires, les matières,…

  • Trouvez avec votre enfants le(s) meilleur(s) moment(s) pour travailler. Souvent les petits sont plutôt du matin et les ados plutôt de l’après-midi ou du soir ; mais comme nous, adulte, il n’y a pas de règles valables pour tous.
  • S’il a du mal à s’y mettre, il faut prévoir de commencer par les « trucs » les plus faciles, les plus sympa, ce qu’il aime le plus.
  • S’il a du mal à tenir sur « la longueur » il vaut mieux commencer par ce qui est le moins motivant, par ce qu’il aime le moins et terminer parce qu’il préfère
  • Quoi qu’il en soit, il faut prévoir d’alterner les tâches qui demandent beaucoup de concentration et de tâches plus « simples » (ce qui ne veut pas dire moins utiles).
  • Déterminez avec lui son temps de concentration sans qu’il perde son attention. En général, cela va de 15-20 min à 45 min; pas plus. Ensuite, il faut faire un petite pause d’environ 5-7 min et changer de matière/sujet/type d’exercice. Le deal que je passe souvent avec mes « coachés » est : X min sans aucun distracteur (téléphone notamment) puis 5-7 min de pause avec écran autorisé.
  • Afin qu’ils se « gèrent » tout seul, vous pouvez lui suggérer en fonction de son âge :
    • De faire sonner son téléphone et de mettre un minuteur pour chaque temps de travail et temps de pause.
    • Mettre en place des sabliers avec des temps différents.

Le plus souvent le cerveau a besoin de répétition pour savoir que le sujet est important et qu’il faut le retenir ; ça ne sert vraiment à rien de bachoter pendant des heures ; la clefs est l’alternance et la répétition !

2- Organiser des vrais temps de récréation et de sport.

Et oui, n’oublions pas que ces plages horaires existent dans tous les emplois du temps pour les petits comme pour les grands. Ils/nous en avons besoin !

Pourquoi ne pas prendre ce temps ensemble ? Autour d’un jeu de société, de défis sportifs (ou pas), de quelques postures de yoga, … pourquoi ne pas jouer la vaisselle ou le débarrassage de la table aux cartes, au molky ou au bowling par la Wii? Vous aussi vous avez besoin d’une pause, non ?

Pour les plus jeunes jouer à « Jacques a dit » ou « ni oui ni non » permet d’augmenter leur capacité d’inhibition.

3- Des séries ? des films ? …

Oui, bien sûr ! C’est le moment ou jamais mais sous-titré en anglais ou Espagnol c’est mieux. Autant mettre ce temps à profit pour améliorer leur niveau en langue étrangère. 😉

4- Des jeux vidéo ? …

Oui bien sûr ! Plutôt collaboratif, adaptés à leur âge et « timés ». Peut être avec vous… Pourquoi ne pas inscrire cette plage horaire dans l’emploi du temps à la fin du temps de « travail » ? Belle motivation, non ?

 

Il est nécessaire de  :

  • revoir et réviser cet emploi du temps avec lui au fur et à mesure.
  • l’encourager à s’auto-interroger afin de vérifier l’efficacité de ces méthodes d’apprentissages. (Il n’y a rien de pire que l’impression de passer du temps sur un sujet « pour rien » !).

 

Enfin, à mon sens, il ne faut pas hésiter à contacter les enseignants en cas de difficultés. Ils font un boulot formidable et seront les meilleurs conseils pour vos enfants.

Et en cas de besoin ou pour un accompagnement personnalisé, je suis à votre disposition sur RDV à distance. On y arrive toujours !

 

Prenez soin de vous et de vos proches ; à très vite !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Bonne résolution 2020 : faire un bilan de compétences !

Il vous permettra d’élaborer ou de vérifier un projet professionnel ou encore valider un projet de formation.

La durée d’un Bilan de compétences (https://coaching-vfaure.fr/bilan-de-competences/) est réalisé dans ou hors temps de travail à l’initiative de l’employeur ou du particulier. Il est de 24 heures maximum et se déroule en 3 étapes. D’abord un entretien individuel pour définir vos besoins et vous présenter les conditions de déroulement. Puis une phase d’investigation qui permet d’analyser vos aptitudes et vos centres d’intérêts. Je vous propose au cours de cette étape des tests de personnalité, d’orientation professionnelle… Enfin une conclusion avec remise d’un document de synthèse entièrement confidentiel.

Comme je suis « DATADOCKEE » vous avez plusieurs moyens de financement de votre Bilan de compétences : CPF, FONGECIF, pôle emploi, … Alors n’hésitez pas !

Je mets à votre disposition mes compétences en Ressources Humaines, en coaching et de praticienne de bilans de compétences diplômée. Cette démarche vous permettra de :

      • Mettre en place une réflexion professionnelle approfondie
      • Prendre conscience de vos atouts, de vos capacités, de vos axes de progression
      • Établir un plan d’action

Pour plus d’infos et pour prendre rendez-vous, n’hésitez à me contacter !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Attention, formation géniale à signaler !

Je viens de terminer la formation absolument géniale délivrée par PSYADOM :  «  Apprendre à apprendre : une approche globale, cognitive et affective des élèves. ».

Il s’agit d’un parcours très bien construit, riche et merveilleusement enrichissant. Si vous êtes en contact avec des enfants, adolescents, jeunes adultes quel que soit le contexte, foncez !

 Je perfectionne ainsi l’accompagnement que je propose aux étudiants de tout âge qui viennent en séance. Grâce à cette formation j’ai de nouvelles clefs de lecture et de compréhension des élèves dans leur globalité ( intellectuelle ET affective ) afin de les aider à développer leur autonomie et leur efficacité dans les apprentissages scolaires.

 PSYADOM (https://www.psyadom.com/) est une équipe de psychopédagogues  qui a développé plusieurs activités dont le  soutien scolaire et la formation. Elle mène  une réflexion pluridisciplinaire incluant,  médecins spécialisés dans le développement de l’enfant et dans les troubles spécifiques des apprentissages , psychologue, neuropsychologue,  enseignant certifié de l’éducation nationale, professeur en sciences de l’éducation, orthophoniste, psychomotricienne, sophrologue. Leur vocation est d’être « au service des familles qui sont en quête de solution pour leurs enfants ». Leur message est : « formez-vous à la psychopédagogie, la métacognition et aux difficultés rencontrées par les élèves ».

 Je suis à 1000% d’accord avec ce message, n’hésitez pas une seconde !

J’ai hâte de continuer avec leurs autres parcours ; le prochain pour moi : « Les élèves à besoins pédagogiques spécifiques : TDA/H, dys, Asperger, haut potentiel ». Voici le lien : http://bit.ly/nosformationspsyadom.

Merci à toute l’équipe de PSYADOM pour son super travail et en particulier à Camille BENOIT et Anne BONIN.

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Rendez-vous chez MAXSENSS !

Depuis le 1er janvier, je reçois tous les samedi au sein de MAXSENSS (https://maxsenss.com/) à Lagny sur marne.

Comme vous le savez je reçois principalement au sein de l’espace Thérapie Zen (https://www.therapie-zen.fr/presentation-de-lespace-therapie-zen) à Pomponne et régulièrement au sein de F.U.T.E (https://www.fute-incubateur.fr/) à Noisy Le Grand et depuis peu les rendez-vous ont lieu également à Lagny sur marne au sein de Maxsenss.

Maxsenss est un lieu (et même deux lieux avec le cabinet de Bussy saint Georges) qui a pour vocation de rassembler des praticiens dont la spécialité est d’accompagner les personnes désireuses d’initier le changement en elles. Chaque praticien est certifié dans le domaine du développement personnel et considère chaque collègue du collectif comme un élément complémentaire dans l’accompagnement aux personnes de 7 à 97 ans.

Je suis vraiment super contente d’avoir intégrée ce collectif de praticiens. Nos échanges sont déjà riches et les évènements à venir nombreux : salons, ateliers communs, … Les rendez-vous seront diffusés sur Facebook et Linkedin. Le lieu est cosy et classe… on s’y sent bien !

Merci à Gersende DUIQUELOU et Stéphane PARIS ainsi qu’à tous les praticiens du collectif pour leur accueil !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Le coaching d’Intégration

Après plus de 12 ans en entreprise, dans les Ressources Humaines notamment, à réaliser des recrutements et gérer des intégrations de poste, je suis complètement convaincue de la pertinence de ce type d’accompagnement.

La majorité des entreprises reconnait l’importance de bien accompagner les prises de fonctions. Ceci est d’autant plus stratégique dans des contextes difficiles où les enjeux sont importants pour l’entreprise et/ou pour l’individu. Pourtant, la mise en œuvre de cet accompagnement est souvent écourtée ou même inexistante. Effectivement, il est parfois compliqué de trouver les ressources notamment temporelles et humaines disponibles, motivées, aptes, … pour la réaliser. Le coaching d’intégration peut être la solution.

Il s’agit de « sécuriser » la prise de poste.

La prise de fonction est un enjeu stratégique partagé ainsi le coaching d’intégration peut être mis en œuvre à la demande soit :

  • De l’entreprise afin d’accompagner l’évolution professionnelle interne d’un salarié ou d’un recrutement externe.
  • D’un individu soucieux de relever sereinement, efficacement et rapidement un nouveau défi.

Il est réalisé par un professionnel sans lien hiérarchique ou fonctionnel.  Il complète le processus d’intégration « maison » qui assure notamment l’acquisition des « compétences métier » nécessaires au poste.

Les apports pour l’entreprise qui attend beaucoup du salarié nouvellement nommé sont par exemple :

  • Permettre au salarié de réaliser des performances, de s’adapter plus rapidement
  • Motiver et fidéliser le salarié
  • Limiter les risques pour le salarié et les équipes
  • Réaliser et développer efficacement les potentiels
  • Renforcer le leadership dans l’organisation en optimisant les performances individuelles
  • Changer les comportements qui limitent l’efficacité
  • Accompagner et accélérer la mise en œuvre des changements dans l’entreprise
  • Anticiper stress et les conflit…

Les apports pour le salarié qui a la volonté d’intégrer et d’assumer son nouveau rôle dans l’entreprise sont notamment :

  • Garantir sa réussite dans le poste
  • Définir une stratégie de prise de fonction
  • Être accompagné dans la prise de nouvelles responsabilités
  • Réussir son intégration dans une nouvelle équipe, une nouvelle entreprise, …
  • Établir un relationnel de qualité avec ses collaborateurs, ses collègues et sa hiérarchie
  • Transformer les premières difficultés en conditions de réussite
  • Prendre du recul sur les événements
  • Permettre une conscience des fonctionnements et de leurs effets
  • Accompagner à la mise en œuvre des solutions et des évolutions

Et même s’il l’on pense, à juste titre, ce type de coaching principalement « professionnel ». Il peut, à mon sens, également s’appliquer a notre sphère privée : comment prendre le recul nécessaire lorsqu’on devient parent ? grand-parent ? Lorsqu’on part à la retraite ? Lorsqu’on déménage ?

Et si, vous mettiez toutes les chances de votre côté ?

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Conférence “Créatrice d’avenir”

Créatrices d’Avenir se donne pour objectifs de :

  • sensibiliser les femmes à la création d’entreprise,
  • les accompagner dans leur projet via une expertise, des dotations, et une mise en réseau,
  • leur faire prendre la parole dans les médias,
  • promouvoir la diversité entrepreneuriale, notamment à travers une cérémonie,
  • valoriser des projets audacieux, innovants, solidaires, ayant un impact positif sur leur territoire.

Depuis 2011 près de 2 000 femmes entrepreneures ont déjà candidaté et 50 lauréates ont été récompensées.

Nous étions une vingtaine de femmes présentes dans la salle. J’ai présenté l’outil “Equilibrer ses sphères de vie”  très utile pour des “working girl”!  Cette matinée a été l’occasion pour moi de rencontrer et d’échanger avec des personnes riches de leur parcours, leurs projets, leur histoire.

Allez Mesdames, n’hésitez pas à candidater, vous êtes peut être la Créatrice d’avenir 2019 !

 

Et n’oubliez pas,

N’attendez pas d’aller mal pour aller bien !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Intervention au sein de l’École de Commerce Weller International Business School 

La WIBS est une école de commerce située au cœur de Paris au sein de la Tour Montparnasse. Il y est dispensé 6 cursus classiques et en alternance pour des élèves qui se destinent à des carrières à l’international dans le commerce ou l’ingénierie financière.

Nous avons donc échangé sur les notions de « management » et de « cultures ».

La notion de management interculturel implique l’analyse et la mise en place de stratégies visant à gérer les différences culturelles inhérentes aux équipes interculturelles. La culture influence :

  • notre comportement
  • nos perceptions
  • nos valeurs

Les différences culturelles peuvent être difficiles à “gérer” au sein d’une équipe car les comportements, normes et valeurs d’une autre culture nous sont souvent peu ou pas connus. Il nous est donc difficile de “bien” les interpréter.

 

Mais ne sommes nous pas tous différents ? De mon point de vue, là est la question centrale.

Je vous invite à faire un petit exercice que je pratique régulièrement en formation ou en atelier collectif ; Autour d’un apéro, par exemple :

  • prenez un mot en rapport avec le thème discuté. Par exemple ici « management ».
  • demandez à chacun d’écrire sur un post it sa définition du mot sans la partager avec le reste du groupe.
  • vous aurez autant de définition que de personnes présentes ; et ce, quel que soit le mot choisi et le groupe.

Quelques soient nos origines « culturelles », notre proximité, …. notre représentation du monde ne nous est-elle pas propre ?

Je suis convaincue que si. Mes pratiques de formatrice, de coach et de praticienne en bilan de compétences me le prouvent tous les jours !

by admin9994 admin9994 Pas de commentaire

Le coaching de performance

Nos carrières professionnelles sont faites de hauts et bas. Nous connaissons des périodes professionnelles fastes où tout va bien, où nous sommes « performants » et d’autres périodes plus compliquées où nous sommes moins efficaces, moins appliqués, (un peu) démotivés, …Dans ces moments, la performance globale du salarié, et celle de son équipe s’il s’agit d’un manager, s’en ressent. La communication devient compliquée, le pessimisme et « les râleries » s’installent…

Il n’est pas toujours aisé pour un manager d’accompagner un salarié en difficulté d’autant plus lorsqu’il s’agit d’un manager. Les problématiques sont souvent complexes et ne relèvent pas toujours uniquement de la sphère professionnelle.

Lorsqu’on est en difficulté, il est souvent difficile de demander de l’aide au sein de l’entreprise et même dans son entourage proche ; ainsi, il est compliqué de sortir de ce cercle vicieux.

Quelqu’en soit la cause, le coaching de performance peut être une solution ! Un accompagnement réalisé par un professionnel sans lien hiérarchique ou fonctionnel est pertinent et souvent rapidement très efficace.

Le coaching de performance est l’accompagnement d’un dirigeant, d’un manager, ou d’un salarié, dans la résolution de ses difficultés professionnelles. L’objectif est le recouvrement et même le dépassement de son niveau « habituel » d’efficacité !

La performance est un enjeu stratégique partagé ; ainsi le coaching de performance peut être mis en œuvre à la demande soit :

  • De l’entreprise afin d’accompagner un salarié en difficulté.
  • D’un individu soucieux de (re)trouver rapidement et d’améliorer durablement sa performance professionnelle.

Quelques exemples d’apport d’un coaching de performance :

  • Réussir un changement
  • Atteindre des objectifs
  • Obtenir et même augmenter des résultats
  • (Re)centrer son activité
  • Gagner en aisance et en confort
  • Accéder à la plénitude d’exercice de sa fonction
  • Optimiser l’organisation
  • Développer la Qualité
  • Optimiser sa communication ascendante, descendante, fonctionnelle, …
  • Améliorer son mode de management

 

Et si, vous décidiez de (re)prendre les choses en main ? Pourquoi attendre d’aller mal pour aller bien ?!

 

Top